Biomonitoring et stratégie en analyse associée

PAM2EBIO

M2 S1

ECTS

2

Parcours

CES

Description

Le monitoring biologique (biomonitoring ou biosurveillance) permet d’intégrer l’effet des contaminants sur les organismes. Comme les changements au niveau sub-individuel sont détectables avant que des effets délétères n’apparaissent aux niveaux supérieurs, l’approche par biomonitoring (bio-essais in vitro, bio-essais cellulaires, biomarqueurs) est souvent considérée comme un signal d’alarme.
Cette UE a donc pour but de présenter les différents bio-essais qui pourront être des outils d’évaluation de la qualité biologique des milieux aquatiques. L’accent sera mis sur l’intérêt des bio-essai sub-individuels, individuels et populationnel, leurs avantages et leurs inconvénients, ainsi que les facteurs à prendre en compte pour les utiliser de manière pertinente et fiable.
Une attention particulière sera portée sur les stratégies scientifiques expérimentales actuellement développées pour caractériser les perturbateurs endocriniens.

Pré-requis

UE perturbations anthropiques et biosurveillance (PAM1EPBI)

Horaires

CM:

TD:

TP:

7

11

18

-

-

Terrain:

TD:

TP:

Total:

Volume

Objectifs

L'objectif de cette UE est de connaitre la définition et le principe des bio-essais standards et expérimentaux permettant de mesurer des effets sous-létaux au niveau cellulaire et moléculaire des contaminants. Des exemples d’application sont présentés par un industriel (SANOFI)

Evaluation

EQUIPE Pédagogique

A. Escande

Responsable(s)

Aurélie ESCANDE (UM)
Frédérique COURANT (UM)
Industriel (intervenant extérieur sur l’utilisation de bio-essai en industrie)

Université de Montpellier

Télécharger la plaquette du parcours